Communiqué de press – Brigitte Crottaz contrainte de renoncer à se présenter au 2e tour

L’issue du scrutin très disputé du 25 avril 2021 a vu les deux candidats à la syndicature d’Epalinges séparés par 40 voix seulement. Au vu de ce résultat, le Parti Socialiste d’Epalinges (PSE) était légitimé à maintenir la candidature de Brigitte Crottaz. Cependant, et contrairement aux engagements de l’alliance de gauche de porter une femme à la syndicature, les Vert.e.s ont décidé de présenter l’actuel syndic au deuxième tour. C’est dans ce contexte que Brigitte Crottaz, contrainte, renonce à se représenter afin de ne pas opposer deux candidatures de gauche.

 

Brigitte Crottaz, tiraillée entre le respect dû aux électrices et électeurs qui l’ont soutenue lors du 1er tour et qui l’ont élue largement en tête lors des élections à la Municipalité, et le désir de ne pas s’engager dans une élection comportant deux candidats de gauche, a décidé de renoncer au

2e tour de l’élection à la syndicature : « Mon expérience politique m’a appris qu’il fallait savoir encaisser les coups ; lorsque ceux-ci viennent de ses propres alliés, c’est plus difficile. Néanmoins, avec mon collègue Pierre Jolliet, nous sommes arrivés aux deux premières places de l’élection à la Municipalité et nous entendons bien y porter les attentes de celles et ceux qui nous y ont menés.

Je remercie chaque électrice et chaque électeur pour son soutien et sa confiance ».

Avec le retrait de Brigitte Crottaz, le PSE regrette la volte-face de son allié et la décision prise sans les socialistes contrairement à ce qu’affirme le candidat des Vert.e.s. Epalinges a malheureusement perdu l’occasion d’élire enfin une femme à la syndicature.

Malgré cela, le PSE défendra le programme de l’alliance rose-verte durant la législature 2021-2026.

Le PSE remercie chaleureusement ses électrices et ses électeurs pour leur soutien et pour leur confiance. Il les assure qu’il portera leurs aspirations au Conseil communal et à la Municipalité, avec conviction, mais aussi dans le respect de ses adversaires et de ses alliés.

 

Le comité du Parti Socialiste d’Epalinges, le mardi 26 avril 2021